Nos mariés

Armelle

– mai 2020 –

La première que j’ai rencontré Armelle, elle était enceinte de son deuxième enfant. Nous avons essayé les modèles de robes pour se faire une idée et j’ai répondu à ses inquiétudes liées à sa grossesse. Et c’est en mai 2021, après quelques péripéties dût à la situation sanitaire du moment que Armelle a enfin pu dire « OUI »  sur la l’île d’Aix.

Armelle porte une robe en crêpe de soie fluide, surmontée d’une mousseline de soie créponnée ouverte sur le devant. Un haut en dentelle doublée de voile de coton devant, ainsi qu’un dos nu et des manchons aux finitions de dentelle.

Merci à Armelle de m’avoir partagé ces quelques photos malgré le manque de photographe dût au Covid.

Marine

– 2020 –

Marine est une jolie jeune femme adorable et passionnante que j’ai eu plaisir à habiller.

Quel joie lorsqu’elle a choisit un de mes modèle préféré pour son grand jour: l’ensemble Amandine. Le top dentelle et la jupe fluide avec sa ceinture aux plis irréguliers l’ont séduite. Nous avons ajouté une petite traine et le tour et joué. 

Les photos représentent le bonheur de ce jour unique dont elle pourra se rappeler à chaque fois qu’elle portera son top dentelle sur un jean, un short ou une jupe, sur l’île de Ré. 

Qui a dit que la dentelle ce n’est que pour les mariages? 

 Sixtine

– 2019-

Sixtine est la témoin de Lison mariée que j’ai eu le plaisir d’habiller en 2018.

J’ai étais heureuse de les retrouver toutes les 2 pour définir la robe de Sixtine. Elle avait craqué sur la dentelle graphique tant connu dans le monde du mariage. Je me suis démenée pour lui trouver et c’était parti.

Sa robe est composée d’un haut en dentelle graphique belge, décolleté en « V » devant et arrondi dans le dos. Le haut est fermé au dos par des boutons recouverts fais main. Le devant est doublé de voile de coton, les manchons et le dos est transparent.

Le bas est une jupe évasée en crêpe de soie fluide, recouvert d’une mousseline de soie ouverte sur le dos et finie par une ceinture droite. 

Caroline

– aout 2019-

C’est de Londres que Caroline m’a contacté afin que je lui réalise la robe tant rêvée. Il a fallut trouver des astuces afin qu’elle puisse danser avec son mari les danses traditionnelles écossaises. Ce n’est pas sans hésitation que le choix s’est porté sur une robe chic dans une dentelle française finement fleurie avec une jolie traîne.

Caroline porte donc une robe en crêpe de soie fluide, avec un large pli rond sur la taille devant. Un dos nu aux finitions de dentelle, jusqu’au décolleté avant doublé en voile de coton.

Comme Caroline, pensez au bijou de dos nu, c’est renversant.

Lison et Guillaume

– septembre 2018-

Lison a fait appelle à mes services pour créer ensemble LA robe qui lui irait le mieux. Après les essayages, nous somme tombés d’accord sur un modèle unique sur-mesure.

Lison porte donc une robe en crêpe de soie fluide, marquée à la taille par une ceinture aux plissés irréguliers. Le haut se pare de dentelle française arabesques, transparente sur les manches et le dos nu. Le devant est doublé d’un voile de coton confortable et qui opacifie juste ce qu’il faut.

Crédit photo: Tristan Perrier

Anaïs et Gratien

– mai 2018-

Anaïs a choisit une robe fluide et épurée pour son mariage. Un haut en dentelle de Calais que vous pouvez retrouvé sur le top Amandine. Un joli décolleté cœur en transparence qui se termine dans le creux des reins. La volupté de sa jupe en crêpe de soie apporte une légèreté de mouvement pour ce long week-end de festivités en Picardie.

Et pour faire les choses jusqu’au bout, Anaïs m’a confié la réalisation du nœud papillon et de la pochette du marié, en Liberty. De même pour les témoins et papas de ce joli couple.

Crédit photo: In photo

Julie et Florent

– aout 2017-

Julie porte la superbe robe Camille personnalisée et confectionnée à ses mesures. Elle est composée d’un crêpe de soie lourd et de la dentelle Marilyn de chez Sophie Hallette. Julie a choisit de la porter avec une ceinture rapportée.

Elle est accompagnée de Chloé, sa jolie demoiselle d’honneur qui porte une robe créée tout spécialement pour elle, en coton blanc, agrémentée de manches courtes en dentelle fleurie, en accord avec la mariée.

Crédit photo: Thomas Leduc

Laetitia et sa jeune demoiselle d’honneur

– aout 2017-

Laetitia voulait une robe rose pour son mariage. Nous en avons discuté longuement et cette dernière a vu le jour entre mes mains. Dans un satin rose poudré, recouverte de plusieurs couches de tulle souple couleur nude et finie d’une couche de tulle plumetis blanc. Son originalité surprit agréablement les convives. Et ce n’est pas Léonie, sa jeune demoiselle d’honneur, qui vous dira le contraire. Elle a attendu de porter sa « robe de princesse » durant des semaines. Quel plaisir de les voir si heureuses dans leur robe respective.

Crédit photo: David Besse